Le 27 octobre 2016, l’Assemblée Nationale a adopté en première lecture un projet de loi proposant une expérimentation. Celle-ci permet le remboursement par la Sécurité Sociale des séances de Psychologie pour les enfants et adolescents de 6 à 21 ans. Elle débutera en janvier 2017. Elle concernera dans un premier temps les régions Île-de-France, Pays de la Loire et Grand Est.

Cette mesure vise à améliorer la qualité des soins psychiques pour les jeunes. Ceci, grâce à la réduction du temps d’accès au diagnostic et aux soins.

Vous retrouverez ce texte ici (article 40)

Intérêt d’un remboursement des séances de Psychologie en libéral

Lorsqu’un enfant ou un adolescent présente une souffrance ou manifeste un symptôme tel qu’une dépression, des attaques de paniques, un trouble du comportement alimentaire, une phobie sociale, un isolement social, de l’agressivité, des troubles de l’apprentissage, un désinvestissement scolaire etc, il est important qu’une prise en charge débute rapidement. Ceci afin de désamorcer le problème, d’éviter que le symptôme ne s’installe de manière durable, devenant une habitude de vie. Le Psychologue possède des outils diagnostics comme les tests projectifs ou psychométriques. Il peut donc identifier le trouble de l’enfant ou de l’adolescent. Ainsi, une prise en charge de qualité pourra être assurée rapidement.