Mon parcours professionnel, mes travaux universitaires ainsi que mon engagement associatif, me confèrent une certaine expérience dans la prise en charge des Troubles du Comportement Alimentaire (TCA). Je suis par ailleurs membre de l‘Association du Réseau Méditerranéen des Troubles du Comportement Alimentaire (ARM TCA). J’interviens également lors des réunions organisées par les TCA Anonymes qui se déroulent chaque vendredi, de 17h à 19h, à Toulon (83100).

Qu’est-ce qu’un TCA ?

Notre rapport à l’alimentation est souvent le reflet de notre vécu émotionnel. En effet, lorsque l’on se retrouve en difficulté, notre alimentation peut être altérée. Certains connaissent une perte d’appétit. D’autres, au contraire, sont confrontés à un besoin de manger des quantités plus importantes, à différents moment de la journée, en dehors des repas ou durant ces derniers. S’ils s’installent dans la durée, ces comportements peuvent alors entraîner des dérèglements somatiques (hormonaux, cardiaques, osseux, etc.), ainsi que des difficultés sociales et professionnelles (isolement, difficulté à manger en public, etc.).

Les Troubles du Comportement Alimentaire (TCA) se manifestent pour la plupart par des conduites de restriction alimentaire sans cause somatique (anorexie, orthorexie), mais également par des conduites compulsives, (Hyperphagie, Binge Eating Disorder, Boulimie, Noctophagie (prise alimentaire nocturne) Mérycisme) avec ou sans vomissement. Il existe également des TCA non spécifiques : EDNOS (Eating Desorders Not Otherwhise Specified).

Anorexie TCA, Toulon

L’anorexie mentale :

Symptômes (CIM-10) :

La CIM10 ou l’ICD10 est la classification internationale des maladies, publiée par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Actuellement sa dixième révision est  en vigueur en France depuis 1993.

  • Perte de poids intentionnelle, induite et maintenue par le patient, associée à la peur de grossir et d’avoir un corps flasque.
  • Maintien d’un poids faible, en dessous des normes pour l’âge et la taille.
  • Dénutrition de gravité variable, s’accompagnant de modifications endocriniennes et métaboliques secondaires et de perturbations des fonctions physiologiques, notamment aménorrhée (arrêt des règles).
  • Restriction des choix alimentaires,
  • Pratique excessive d’exercices physiques,
  • Vomissements provoqués et utilisation de laxatifs, coupe-faims et diurétiques.

La Boulimie :

Symptômes (CIM-10) :

  • Accès répétés d’hyperphagie (absorption de grandes quantités de nourriture en peu de temps)
  • Préoccupation excessive du contrôle du poids corporel, conduisant à une alternance d’hyperphagie et de vomissements ou d’utilisation de laxatifs.

Ce trouble a des points communs avec l’anorexie mentale : peur de grossir, préoccupation excessive pour la silhouette et le poids. En outre, les vomissements répétés peuvent provoquer des perturbations électrolytiques et des complications somatiques. Dans les antécédents il est également possible de retrouver un épisode d’anorexie mentale, survenu quelques mois ou plusieurs années plus tôt.

L’Hyperphagie Boulimique ou Binge Eating Disorder (BED)

Jusqu’à présent, l’Hyperphagie Boulimique ou Binge Eating Disorder, faisait partie des Troubles Non spécifiques du Comportement Alimentaire (EDNOS). Depuis la parution du DSM V, (Manuel Diagnsotique et Statistiques des Troubles Mentaux, cinquième édition), en 2013, il devient un critère diagnostique à part entière. En effet, l’hyperphagie Boulimique représente 60% des Troubles du Comportement Alimentaire.

Critères diagnostiques du DSM V pour l’Hyperphagie Boulimique

A. Épisodes récurrents de crises de boulimie (« binge eating« ). Un épisode est caractérisé par les deux éléments suivants:

  1. absorption, en une période de temps limitée (par exemple, en 2 heures), d’une quantité de nourriture largement supérieure à ce que la plupart des gens mangeraient dans une période de temps similaire et dans les mêmes circonstances;

  2. sentiment d’une perte de contrôle sur le comportement alimentaire pendant l’épisode (par exemple, sentiment de ne pas pouvoir s’arrêter de manger ou de ne pas pouvoir contrôler ce que l’on mange ou en quelle quantité).

B. Les épisodes de boulimie sont associés à 3 des caractéristiques suivantes (ou plus) :

  1. manger beaucoup plus rapidement que la normale
  2. manger jusqu’à se sentir inconfortablement plein
  3. se sentir dégoûté de soi-même, déprimé ou très coupable après avoir trop mangé.
  4. manger de grandes quantités de nourriture sans ressentir la faim physiquement
  5. manger seul parce qu’on se sent gêné par la quantité de nourriture que l’on absorbe

C. Le comportement boulimique est la source d’une souffrance marquée.

D. Le comportement boulimique survient, en moyenne, au moins une fois par semaine depuis 3 mois.

E. Le comportement boulimique n’est pas associé à l’utilisation récurrente de comportements compensatoires inappropriés comme dans la Boulimie et ne survient pas exclusivement durant au cours d’une boulimie mentale ou d’une Anorexie Mentale.

 La sévérité du trouble est basée sur la fréquence des épisodes.

TCA, 'Anorexie, Boulimie, Binge Eating Disorder, Hyperphagie

La Prise en Charge des TCA

La prise en charge des Troubles du Comportement Alimentaire est pluridisciplinaire. En effet, un suivi médical est primordial afin d’évaluer l’état somatique du patient et de veiller à ce qu’il ne se dégrade pas. Des professionnels de santé tels que des psychomotriciens, diététiciens, art-thérapeutes, peuvent intervenir dans le parcours de soin. En ce qui concerne l’Anorexie Mentale, le Psychologue n’intervient pas directement dans la prise de poids. Il propose à la personne souffrant de troubles alimentaire un espace de parole individuel, familial ou groupal (RelaxationAteliers Ecriture). Ainsi, il essaye de mettre tout en oeuvre pour qu’un travail d’élaboration puisse advenir. Le psychologue accueille par une écoute bienveillante les angoisses, blocages, les refus, les découragements les sentiments d’échec sans les juger. Il peut accompagner la famille, qui se retrouve aussi en souffrance.

Le traitement des TCA nécessite une prise en charge longue. On ne guérit pas d’un Trouble du Comportement Alimentaire dès l’heure où on franchit la porte du psychologue ou du médecin. Il faut souvent plusieurs années pour sortir d’un TCA (anorexie ou boulimie), surtout s’il est présent depuis longtemps. En effet, la tâche du patient consistera à passer d’acceptations en acceptations : accepter qu’on a besoin d’aide, qu’on ne peut s’en sortir seul(e), accepter de devoir abandonner l’idée de maîtriser son poids, son corps, son alimentation, accepter de changer de  alimentaire, accepter de ne pas y arriver immédiatement.  IL s’agit souvent de travailler sur les fausses croyances et les peurs.

Quelques outils pour mieux comprendre

Je vous propose ici de déposer quelques outils qui peuvent vous permettre de mieux comprendre les mécanismes en jeu dans les Troubles du Comportement Alimentaire. Je vous livre également, la formule du calcul de l’IMC ainsi que l’état nutritionnel auquel il correspond.

Calcul de l’indice de Masse Corporelle (IMC ou BMI)

L’Indice de Masse corporelle se calcule de la manière suivante 

Poids (en Kg)/Taille (en m)xTaille (en m)

Selon le résultat obtenu en Kg/m2 vous obtenez les correspondantes suivantes

Indice de Masse Corporelle TCA Var

En cas de dénutrition et de dénutrition sévère, il est vivement conseillé de se rapprocher de votre médecin traitant, d’un pédiatre ou endocrinologue, pour une prise en charge somatique. 

L’analyse des événements désagréables

Le premier outil s’adresse en particulier aux personnes souffrant de TCA type compulsif : grignotages, compulsions alimentaires, boulimie, hyperphagie, noctophagie…  Il s’agit de pouvoir mieux appréhender les mécanismes en jeu lors des « crises ». Cet outil peut s’utiliser au cours de la psychothérapie, ou avant de s’engager dans ce travail 

Il peut être intéressant de se demander sur une période d’une à deux semaines, quel événement a déclenché une prise alimentaire non contrôlée. (Par exemple : une fatigue intense, une critique ou une remarque blessante, une dispute etc.)

Ensuite vous pouvez examiner les émotions ou les pensées qui vous sont venues après cet événement. Cela peut être la dévalorisation, la colère, la contrariété etc.

Puis, vous pouvez considérer le comportement que vous avez adopté : la prise alimentaire, mais également l’isolement etc.

Après quoi, vous pouvez envisager les conséquences que ce comportement a sur vous. Par exemple, sur le plan sanitaire, mais également au niveau du renforcement de la dévalorisation de soi, la culpabilité etc.

Enfin, vous pouvez vous interroger sur ce dont vous auriez eu besoin, ce qui vous a manqué pour éviter ce comportement. Pouvoir trouver du soutien, de l’affection, ne pas avoir pu exprimer votre ressenti face à cet événement désagréable, etc.

Vous pouvez reporter sur un « carnet de bord » les logos présentés sur le dessin suivant. Ainsi, vous pourrez écrire à côté les réponses qui leur correspondent.

TCA boulimie compulsion alimentaire le Revest-les-Eaux

Le carnet alimentaire

Je vous propose un second outil : le carnet alimentaire. Il ne s’agit pas, dans la prise en charge psychologique, de compter les calories ingérées. En effet, cela relève d’un travail diététique. L’objectif ici,  est plutôt d’examiner le contexte dans lequel les prises alimentaires ont eu lieu. Et les conséquences psychologiques que cela a entraîné. 

Vous pouvez renseigner ce carnet alimentaire sur une période d’une semaine par exemple. Cela vous permettra de visualiser vos prises alimentaires, de repérer les similitudes etc. Ceci toujours dans le but de mieux vous connaître et vous comprendre.

TCA, carnet alimentaire Toulon Le Revest-les-Eaux

Les TCA, à Toulon, dans le Var, dans la Région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et en France

  • FNA-TCA : Fédération Nationale des Associations liées aux Troubles du Comportement Alimentaire
  • Ligne Téléphonique : Anorexie Boulimie Info Ecoute 
    0810 037 037
    , (prix d’un appel local)
    Permanences assurées par des médecins, Psychologue, membres de l’association FNA-TCA, lundi, mardi jeudi vendredi de 16H à 18H. 
  • AFDAS-TCA : Association Française pour le Développement des Approches Spécialisées des Troubles du Comportement Alimentaire
  • ARM-TCA : Association du Réseau Méditerranéen des Troubles du Comportement Alimentaire, (Région PACA)
  • TCA-Anonymes Toulon : Organisation de réunion hebdomadaires anonymes traitant des Troubles du Comportement Alimentaire. (Var)